Parler aux Enfants de la mer

Parler aux Enfants de la mer

- Poissons de haute mer
- Un calice

Ce rituel de sorcellerie antique date de l'époque sumérienne (environ – 10 000 à - 5 000 Av J.C.). Il a été transmis par les sorciers du moyens orient à travers les ages jusqu'à aujourd'hui. Il permet de s'adresser aux créatures sous marines d'une très ancienne race dot on trouve des trace dans l'ancienne époque babylonienne dans leur langue Natale. L'Aklo. Une langue ancienne dont l'origine est très probablement antérieur à la civilisation sumérienne. Le rituel « Parler aux Enfants de la mer » permet de contacter Ceux-Qui-Vivent-Dans-Les-Profondeurs afin de partager leur ancestral et immortel savoir. Attention, ces êtres n'ont pas la même conception de l'existence que nous, et le sorcier qui les appelles doit être précautionneux et expérimenté car les conséquences peuvent être dangereuses pour la vie du thaumaturge. De même attention aux conditions climatiques pour votre sécurité.

Attention, pour que le rituel fonctionne, il y a des dispositions bien précises à prendre. Il est très important de réaliser la préparation qui va suivre tourné en direction de l'océan atlantique à une heure de marée haute, de préférence en lune montante. Le sorcier devra calculer en fonction de sa position géographique et des décalages horaires, le jour, l'heure et la direction à observer.

« Parler aux Enfants de la mer » se déroule en deux parties.

1- Il doit ensuite se procurer 200g de viscères et d'écailles de poissons de haute mer. Le sorcier doit se munir d'un calice qu'il aura préalablement enchanté selon sa «  signature *». Il doit mélanger avec soin le contenu des viscères avec les écailles dans ce calice. L'ajout d'eau de mer peut augmenté la capacité du rituel et aider à son fonctionnement, mais ce n'est pas obligatoire. Cependant si le sorcier qui le pratique est peu puissant, elle est conseillée. Ajouter ensuite quelques goute du sang du sorcier afin de la lier au rituel et que sa « voix » soit reconnus par Ceux-Qui-Vivent-Dans-Les-Profondeurs. Laisser macérer deux mois entiers de manière à ce que la décoction soit le plus possible exposée au soleil. Ne pas couvrir le calice car la charge cosmique pourrait ne pas imprégner suffisamment le mélange.

2- A la pleine lune suivante vous pouvez pratiquer la seconde partie du rituel. Il doit se pratiquer une nuit de pleine lune impérativement, en marée descendante, de préférence par temps de pluie mais ce dernier point n'est pas une obligation. Le sorcier doit se placer sur une plage de l'atlantique en faisant face au large, les pieds nus en contact avec l'eau salée. La plage doit être déserte ou très peu fréquentée. Si le sorcier choisi une plage fréquentée les « Enfants de la Mer » refuseront d'entendre l'appel et ne viendront pas. Ensuite le ritualiste doit boire la décoction préparée au préalable puis incanter.

L'appel se fait dans la langue natale des « Enfants de la mer ». C'est une langue difficile que les humains ont des difficultés à prononcer puisqu'elle comporte beaucoup de consonances étranges pour nous. L'incantation doit être récitée avec exactitude et se prononce phonétiquement comme suit :

« Frtüeüe' Trzj Tu Yühyz »

Répétez jusqu'à l'arrivée de Ceux-Qui-Vivent-Dans-Les-Profondeurs.

Ajouter un commentaire