Pour savoir si l'âme d'un mort est damnée

Pour savoir si l'âme d'un mort est damnée

Il suffit de se rendre, au sortir du cimetière aussitôt après l’enterrement, dans un lieu élevé et découvert, d' où l’on ait une vue sur une certaine étendue du pays. De là-haut, on crie le nom du mort par trois fois, dans trois directions différentes.

Si une seule fois l’écho prolonge le son, c'est que l'âme du défunt n'est pas damnée.

Le prêtre (ayant la foi) qui célèbre l'enterrement est, de par Satan, averti au moment où le cercueil touche le fond de la fosse si l’âme du mort est damnée ou pas, mais il lui est interdit de divulguer ce secret. Si ce prêtre ferme tout de suite son livre en quittant la tombe et se dépêchant d'expédier le chant, c'est que le défunt est damné.

Ajouter un commentaire

 
×