Fabrication de l'Hydromel

Fabrication de l'Hydromel

Fabrication de l’hydromel :

- 800 g. de miel (moi j’utilise du miel de forêt ou de sapin, mais vous pouvez très bien opter pour du miel de fleurs)

- 2 litres d’eau

- Quelques baies de genièvres séchées (là encore, faites à votre convenance, vous pouvez très bien opter pour quelques fleurs comestibles, voir un peu de cannelle en poudre, du gingembre, des clous de girofle, ou nature)

- De la levure de boulanger FRAICHE

Préparation :
Faites bouillir l’eau dans une marmite, versez-y le miel, remuez souvent la préparation, et pensez à enlever l’écume qui se forme sur l’eau.

Lorsque le miel est bien mélangé à l’eau, enlevez la marmite du feu et incorporez-y vos baies ou fleurs.

Laissez refroidir le mélange, et ajoutez une demi-cuillerée à café de levure de boulanger fraîche et mélangez.

Versez le mélange dans une bouteille en verre STÉRILISÉE, et laissez le mélange dans un endroit sombre et à température ambiante pendant 40 jours. (Ne fermez pas la bouteille ! la levure va fermentée et du gaz risque de s’y échappé ! couvrez-là plutôt avec un linge pour éviter que la poussière ne s’y accumule).

Au bout de 40 jours, filtrez le mélange, et laissez la bouteille au frais. Vous obtiendrez un vin de miel alcoolisé.

Cependant, si vous ne le souhaitez pas alcoolisé, n’ajoutez pas de levure de boulanger.

Sources : Recette maison.

Je tiens à rappeler que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé et qu’il faut en consommer raisonnablement. ^^

Selon la légende scandinave, les nains Galar et Fialar tuèrent Kvasir, né de la salive des Dieux, puis ils mélangèrent son sang à du miel dans deux cuves, et un chaudron nommé Odroerir, nom qui désigna par la suite l’hydromel.

Odin lui-même utilisa sa ruse et son charme pour voler l’hydromel de Suttung (un géant) que gardait sa sœur Gunnlod. Odin fit percer la montagne où était gardé le liquide, puis y pénétra changé en serpent. À l’intérieur, il aima Gunnlod trois nuits, après quoi elle l’autorisa à boire trois gorgées d’hydromel, ce qui lui permit d’avaler toute la réserve qu’il rapporta dans l’Asgard. Pendant le voyage, quelques gouttes tombèrent par l’arrière du dieu, et elles formèrent la boisson des mauvais poètes.

Sur le toit de la Valhalle, la chèvre Heidrun broute les jeunes pousses de l’arbre Yggdrasill et fournit chaque jour de son pis une cuve d’hydromel si grande que tous les Einheriar, (littéralement «Ceux qui combattent seuls », les guerriers morts dans les champs de bataille, devenus fils adoptifs d’Odin) peuvent en boire à volonté ainsi que Heimdall le gardien du Bifrost.

Ajouter un commentaire